FUSION – Montana, Mollens, Randogne et Chermignon ont célébré leur union

Source: PFE – Le Nouvelliste – 30 janvier 2016

 fusionUne soirée symbolique mais également historique. Ces deux mots sont revenus à de nombreuses reprises à la salle polyvalente de Mollens vendredi soir.

Conseils communaux, membres de commission, tous les acteurs de ce mariage à quatre s’étaient donné rendez-vous pour la cérémonie de signature du contrat de fusion. La démarche des communes de Randogne, Mollens, Montana et Chermignon a été saluée par le président du gouvernement Jacques Melly, invité pour l’occasion.

Du travail autour de l’avenir de l’ACCM

Si l’acte de mariage est signé, en coulisses un travail conséquent est en cours sur deux tableaux. L’un pour concrétiser cette fusion, l’autre pour définir le futur visage de l’Association des communes de Crans-Montana. En passant de six à trois communes sur le Haut-Plateau, l’ACCM ne peut échapper à quelques adaptations (nombre de délégués, clé de répartition, modifications de statuts, etc.)

Elle pourrait aussi changer de nom, si tant est qu’elle perdure. «Pour nous c’est clair, on n’aimerait pas que l’ACCM soit abandonnée au profit d’une autre forme de collaboration avec Lens et Icogne», lance Stéphane Pont, président de Mollens.

Serait-ce moins clair pour les futures voisines de la commune de Crans-Montana? «J’ai l’impression que cela discute beaucoup en tout cas et je le comprends. Ce n’est pas simple pour eux.»

Et la récolte de signatures à Chermignon?

La démarche lancée cette semaine par un groupement de citoyens de Chermignon visant à annuler la fusion semblait lointaine en ce soir de cérémonie. La récolte de signatures visant à convoquer une assemblée primaire extraordinaire semble néanmoins se poursuivre. La tension n’atteint cependant de loin pas le niveau d’avant le vote selon le président de Chermignon. «S’ils parviennent à réunir le nombre de paraphes nécessaires, nous convoquerons cette assemblée. Mais pour faire quoi si la fusion est en plus validée par le Grand Conseil entre-temps?» s’interroge Jean-Claude Savoy. PFE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s