Des liens inaliénables entre Lens et le Burkina Faso

Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, a effectué un voyage de quatre jours en Suisse, où il a rencontré la présidente de la Confédération, Doris Leuthard, ainsi que les présidents des Chambres fédérales.

Il s’est rendu jeudi à Lausanne, notamment au CHUV et à l’EPFL, pour finaliser une coopération dans les domaines de la formation et du transfert de technologie. Il devait aussi profiter de son séjour pour régler les modalités  d’exploitation d’une entreprise neuchâteloise qui raffine l’or de l’une des plus grandes mines du pays. En effet,  les conditions dans lesquelles ce minerai est extrait de la terre font régulièrement l’objet de controverses. En février 2016, deux ONG, Action de Carême et Pain pour le Prochain, avaient dénoncé les déplacements de population provoqués par la traçabilité de ce précieux métal (respect des règles de sécurité, d’hygiène, des conditions de travail et des droits humains excluant le travail des enfants).

Emouvante visite à Lens

Salifou Diallo a tenu également à faire le détour par Lens pour rendre hommage à Georgie Lamon et Jean-Noël Rey, ressortissants du Haut-Plateau et victimes valaisannes de l’attentat du 15 janvier 2016 à Ouagadougou. Tous deux, à leur retour d’une action humanitaire, ont péri ce jour-là sous les balles de terroristes qui ont mitraillé la terrasse du café où ils étaient attablés, tuant trente personnes.

 IMG_0877 

Reçu par David Bagnoud, président de la commune de Lens et neveu de Georgie Lamon,  Salifou Diallo a déposé une couronne de fleurs et a rencontré les familles des victimes lors d’une cérémonie pleine d’émotion. Il s’est adressé ensuite aux  autorités locales,  à la population et aux élèves de l’école, en précisant « nous avions ce devoir sacré, après les condoléances, de venir publiquement rendre hommage à ces deux citoyens de Lens, qui sont devenus des citoyens burkinabés. »

« L’accueil fut incroyable », témoigne la conseillère nationale Isabelle Chevalley, qui connaît bien le Burkina Faso et a accompagné Salifou Diallo durant sa visite de quatre jours, avec Mathias Reynard et Manuel Tornare.

Une délégation de la Fédération socialiste du district de Sierre était présente à cette manifestation pour s’associer à ce vibrant hommage à deux de ses membres.

Canal 9 a également retracé l’événement à l’adresse internet suivante:

http://canal9.ch/attentat-au-burkina-faso-salifou-diallo-a-lens-pour-rendre-hommage-a-georgie-lamon-et-jean-noel-rey/